Le Marquis De Baroncelli-Javon.

Une belle histoire Camarguaise.

 Nous voyons ici une Tombe de grande sobriété . C’est celle du Marquis de Baroncelli- Javon. Il fut l’inventeur de la Camargue actuelle, de beaucoup de règlements dans la « bouvine », bienfaiteur de la « Nation des Gardians », avec en particulier son ami Frédéric  Mistral. D’une famille riche il a terminé sa vie tristement, chassé par l’armée allemande, il se laissa mourir. Il avait construit un mas «  le Mas du Simbèu » sur un terrain que les Saintois lui avait donné, tout près de la mer, alors que sa manade, pendant sa maladie, avait été disséminée. Bienfaiteur pour tout un peuple, malgré ses origines bourgeoises. Il mourut à Avignon en 1943. Sa volonté fut d’être enterré dans son domaine, mais les allemands l’avait totalement détruit. En 1953 son corps fut transféré dans ce tombeau, par un convois funéraire, dont je me souviens parfaitement, très jeune, son catafalque ambulant, traversant lentement la ville d’Arles, et m’avait énormément marqué. J’en ai toujours la vision de mes 7ou 8ans.

Lorsque le char avec sa dépouille a longé les près, qui n’existent plus, dans le village des Saintes Maries, passant tout près des manades ou l’on avait placé ses taureaux, spontanément ceux-ci se groupèrent et se mirent à suivre le cortège, comme s’ils voulaient rendre un dernier hommage à leurMaitre, l’accompagnant une dernière fois. Cette sépulture se trouve à l’emplacement même de son mas « le Simbèu ».

Si vous passez par-là, arrêtez-vous quelques instants, même en été ce lieu reste étonnamment calme, bien qu’un tumulte estival l’entoure complètement.

Il faudrait beaucoup d’hommes de cette trempe, et l’univers humain serait bien meilleur.

JpC