Je suis à Arles car c’est une ville engagée pour la culture et qui a fait de la culture son identité

François Hollande, président de la République

Georges était un Arlésien de coeur. Il aimait Arles pour sa beauté, sa douceur de vivre et la convivialité de ses habitants qui sont devenus des amis. Nous avons fêté ici son dernier anniversaire, le 29 juin 2014.

Maryse Wolinski

Si les sapeurs pompiers représentent le premier idéal des enfants de France, c’est parce que nous pouvons constater tous les jours l’humanité remarquable de ces hommes, et notamment ici, à Arles, lors des inondations de 2003.

Michel Vauzelle, député de la 16ème circonscription des Bouches-du-Rhône

Le trésor de Khâemouaset est exposé au Musée départemental Arles antique comme on ne l’a jamais vu

Vincent Rondot, directeur du département des antiquités égyptiennes au musée du Louvre

Mon marché préféré est à Arles, car il n’est pas trop chic. Je suis un paysan, vous savez!

L'écrivain américain Jim Harrison,

Nous avons la chance de vivre dans une ville qui regorge d’initiatives de grande qualité et l’esprit de ce qui se passe ici voyage à travers le monde.

Isabelle Grémillet, directrice de l'Oiseau Indigo,

Le monde sera ce que nous les jeunes, nous en ferons. Il faut se battre mais sans haine ni violence.

Hugo, étudiant à l'antenne universitaire d'Arles

Ce qui est mis en place sur le plan culturel dans cette ville magnifique qu’est Arles est unique. Je ne sais pas s’il existe ailleurs une telle ambition et une telle convergence entre tous les acteurs culturels.

" Les Rencontres de la photo sont un atout de la France, une petite pépite dans un pays ridiculement pessimiste."

Hubert Védrine, président des Rencontres de la photo

Il existe de belles énergies à Arles. La fondation Van Gogh participe à cet élan qui nous rapproche de cette communauté artistique rêvée par Vincent.

Maja Hoffmann, présidente de la fondation Vincent Van Gogh-Arles