Le poisson lion.

L'invasion du Poisson-lion

Le poisson-lion (Pterois volitans/miles) est une espèce invasive originaire de la région Indo-Pacifique. Introduite en Floride par accident au milieu des années 80, sa prolifération rapide menace désormais les écosystèmes marins côtiers de la région Caraïbe. Jusqu'à 95% despopulations locales détruites.

Le Poisson-lion appartient à la famille des rascasses. ll peut atteindre 49 cm dans la région caraïbe (contre 35 cm dans sa région d'origine). Les nageoires dorsales, anales et pelviennes sont dotées d'épines venimeuses.

Une femelle peut pondre jusqu'à 30 000 oeufs tous les 4 jours et toute l'année. Le développement larvaire se fait en surface pendant 25 à 40 jours. Au cours de cette période, les larves sont dispersées par les courants avant de rejoindre le fond et passer au stade juvénile. La taille de maturité sexuelle pour les mâles est 9 cm contre 18 cm pour les femelles.

C'est une espèce peu craintive dont les individus vivent seul ou en groupe. Son territoire s'étend sur quelques dizaines de mètres. Il est présent de la surface jusqu'à 300 m de fond et dans tous types d'habitats (mangroves, herbiers, récifs, anfractuosités, épaves...).

Le poisson-lion est un carnivore vorace qui se nourrit essentiellement de poissons et occasionnellement de petits crustacés. Toutes les espèces constituent des proies potentielles.

Ses capacités d'adaptation et de reproduction, la quasi absence de prédateurs et son grand appétit rendent son invasion très efficace. Les populations de poissons-lion sont une menace pour les peuplements de poissons locaux, la santé des récifs coralliens (moins d'herbivores favorise la prolifération d'algues) et toutes les activités économiques associées.

D'une très bonne saveur, il faut en manger beaucoup, afin de réduire sa prolifération.